« Religion et démocratisation en Méditerranée », éditions Riveneuve

Un livre collectif dirigé par un collègue du réseau RAMSES, Mohamed Chérif Ferjani (CNRS – Université Lyon 2), est consacré aux relations entre religion et démocratie dans le périmètre méditerranéen.

Religion et démocratisation en Méd 2

L’avènement de la démocratie a remis en question la conception commune à toutes les traditions religieuses où l’ordre politique « juste » et « légitime » doit être l’incarnation d’un ordre supérieur selon la volonté de(s) Dieu(x).

Les autorités religieuses se sont divisées face à cet avènement. Certaines l’on rejetée comme un système de gouvernement « sans Dieu(x) », « sans foi ni loi » et ne pouvant que conduire à la « perdition » des sociétés qui l’adoptent. D’autres en ont recherché les principes dans les faits fondateurs des différentes religions.

Continuer la lecture de « « Religion et démocratisation en Méditerranée », éditions Riveneuve »

Comment faire respecter et rendre accessible à tous le milieu naturel et le patrimoine des territoires deltaïques et embouchures urbanisés ?

Atelier de formation doctorale au Centre d’études alexandrines, Egypte, 22 au 26 mai 2016. 

Les milieux deltaïques urbanisés, au contact entre terre et mer, sont des territoires complexes, marqués par une longue histoire et aujourd’hui en phase de transformation accélérée. Le groupe CIRILI (City, River, Littoral. The extension of transportation infrastructure in delta areas) propose une étude pluridisciplinaire de ces territoires sur la longue durée, sous l’angle des circulations qu’ils connaissent http://cirili.hypotheses.org/299. Il travaille à partir de quatre exemples méditerranéens : les deltas et embouchures du Guadalquivir, du Nil, du Rhône et du Tibre. Une telle recherche a une visée concrète : éclairer par des connaissances scientifiques précises (du milieu naturel et de ses évolutions, du patrimoine archéologique, de l’histoire économique et sociale sur la longue durée, de la société actuelle) les acteurs des politiques territoriales pour qu’ils soient mieux en mesure d’accompagner les transformations sans qu’elles nuisent au milieu, au patrimoine et aux hommes.