« Religion et démocratisation en Méditerranée », éditions Riveneuve

Un livre collectif dirigé par un collègue du réseau RAMSES, Mohamed Chérif Ferjani (CNRS – Université Lyon 2), est consacré aux relations entre religion et démocratie dans le périmètre méditerranéen.

Religion et démocratisation en Méd 2

L’avènement de la démocratie a remis en question la conception commune à toutes les traditions religieuses où l’ordre politique « juste » et « légitime » doit être l’incarnation d’un ordre supérieur selon la volonté de(s) Dieu(x).

Les autorités religieuses se sont divisées face à cet avènement. Certaines l’on rejetée comme un système de gouvernement « sans Dieu(x) », « sans foi ni loi » et ne pouvant que conduire à la « perdition » des sociétés qui l’adoptent. D’autres en ont recherché les principes dans les faits fondateurs des différentes religions.

Les contributions réunies dans cet ouvrage coordonné par M.C. FERJANI, montrent, par-delà les différences inhérentes à chaque tradition, époque ou pays, de profondes similitudes. Partout, depuis le XVIIIe siècle, les processus de démocratisation, et la sécularisation qui les a accompagnés, ont engendré une idéologisation de la religion en conflit avec les institutions et les formes traditionnelles.

Pour certaines traditions, cette réaction est encore dominante ; les processus de démocratisation n’étant encore qu’à leur début. Pour d’autres, les conquêtes démocratiques et les échecs enregistrés par les idéologies religieuses ont conduit à l’apparition d’expressions politiques se référant à la religion tout en intégrant l’idée démocratique. Qu’en sera-t-il à l’avenir, avec l’accélération et l’intensification des processus de mondialisation ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.