Archives de catégorie : ateliers doctoraux

Atelier doctoral d’Athènes : clôture

Les deux derniers jours de l’atelier doctoral (Jeudi 12 – Vendredi 13 mai 2016) ont été partagés entre l’École française d’Athènes et la Fondation Nationale de la Recherche Scientifique. Les doctorants du dernier groupe (Er. De Lange, Al. Laliberté de Gagné, An. Sekulic, Ev. Zarokostas) ont présenté leurs recherches qui portaient sur la question de « La gouvernance impériale en Méditerranée ». Les participants ont tenté d’examiner les techniques d’administration et les réactions des grandes puissances de la région, tels que l’Empire ottoman et l’Empire britannique, en relation avec la religion, le problème de la piraterie, la culture et l’identité.

L’historienne, spécialiste en Histoire maritime, de l’Université Ionienne, Gelina Harlafti, a présenté les résultats d’un grand projet interdisciplinaire et interuniversitaire sur la Mer Noire qu’elle avait coordonné. Le projet, qui a duré de 2012 en 2015, a été financé à la fois par le volet grec du Cadre communautaire d’appui de l’Union Européenne et le ministère de l’Education nationale. Le projet a été mené par le Département d’histoire de l’Université Ionienne en collaboration avec l’Université de Crète, la Fondation Nationale de la Recherche Scientifique, l’Institut d’études méditerranéennes, l’Université de Thessalie et l’Université de l’Égée. Il a également collaboré avec 23 institutions universitaires des pays de la mer Noire, comme la Turquie, la Bulgarie, la Roumanie, l’Ukraine, la Russie et la Géorgie, ainsi que la Moldavie, la Norvège, l’Italie, l’Israël et les États-Unis. L’équipe scientifique était composée de 19 chercheurs et collaborateurs externes et de 71 chercheurs grecs et étrangers. L’objectif du projet était l’identification, l’analyse et la synthèse du développement économique et social des 24 villes portuaires de la mer Noire qui ont formé un marché intégré et une zone d’exportation du 19ème siècle jusqu’au début du 20ème siècle. Continuer la lecture

Atelier doctoral d’Athènes : compte-rendu des premières journées

Du 9 à 13 mai 2016, fut organisé à Athènes l’ atelier thématique d’études doctorales « Repenser la Méditerranée: Questions d’histoire et d’historiographie en Méditerranée orientale » ; c’était le produit de la collaboration entre l’École Française d’ Athènes (EFA) et la Fondation Nationale Hellénique de la Recherche Scientifique (IIE-EIE), dans le cadre du réseau RAMSES (Réseau des centres de recherche en sciences humaines sur la Méditerranée) soutenu par la Fondation A*MIDEX. L’atelier constituait une opportunité unique pour 15 doctorants d’origine française, turque, italienne, néerlandaise, américaine, grecque, canadienne, croate et polonaise de présenter leur recherche sur la région méditerranéenne. Les doctorants ont pu bénéficier des commentaires et conseils sur leurs travaux de la part des chercheurs universitaires grecs participant aux travaux ainsi que du comité scientifique.

1-membres-comite-stfq

L’atelier «Repenser la Méditerranée» était consacré à la discussion des recherches doctorales portant sur des questions d’histoire et d’historiographie en Méditerranée. La question principale posée par l’atelier portait sur le rôle et l’apport particulier de la Méditerranée, en tant que notion géopolitique, socio-culturelle et économique, en tant que concept épistémologique, en tant que catégorie d’analyse et de synthèse, dans le cadre des sujets de thèse à la fois différents et convergents. L’atelier multipliait les prises de vue en associant des approches bottom-up comme top-down. Continuer la lecture

Appel à candidatures pour un atelier doctoral interdisciplinaire

Appel à candidatures pour un atelier doctoral interdisciplinaire : « Le travail forcé dans la longue durée, de la Méditerranée au monde »

L’Ecole française de Rome et l’EHESS proposent un atelier doctoral interdisciplinaire sur « le travail forcé dans la longue durée, de la Méditerranée au monde » (Rome, 24-28 octobre 2016). L’Atelier s’articulera autour de trois thématiques principales : « Les catégorisations du travail : aspects juridiques, économiques, sociaux » ; « Le débat sur l’esclavage et ses reformulations récentes » ; « Travail et genre ».

ehess

Ouvert aux doctorants et étudiants à partir du M2, de toutes disciplines et de toutes nationalités, l’atelier se déroulera en français, italien et anglais. Des cours magistraux seront accompagnés d’ateliers centrés sur la présentation des travaux des étudiants.

Date limite de candidature : 30 juin 2016

Pour plus de renseignements : http://www.efrome.it/la-recherche/actualite-et-appels/evenement/la-mediterranee-un-laboratoire-de-lhistoire-globale-et-des-processus-de-globalisation.html

 

Séminaire d’études doctorales « Women and work »

L’ISSM (Istituto di Studi sulle Società del Mediterraneo), partenaire du réseau RAMSES, annonce la troisième édition de son cycle de séminaires d’études doctorales :

Women and work: activities, roles and complementarity (c. 14th – 19th)

Ce séminaire, organisé par l’ISSM dans le cadre du réseau RAMSES et soutenu par LabexMed, aura lieu à Naples du 3 au 7 octobre 2016. Les doctorants ont jusqu’au 15 juillet 2016 pour soumettre leurs candidatures.

Ecole d’été “Greek Palaeography and Byzantine Epigraphy”

Le partenaire de RAMSES National Hellenic Research Foundation annonce l’organisation de la première école d’été sur la paléographie grecque et l’épigraphie byzantine. Cette formation aura lieu en Grèce, du 4 au 9 juillet 2016. Elle est destinée aux étudiants en philologie, histoire, théologie, études byzantines et médiévales.

Date limite de candidature : 11 mai 2016

Pour plus d’informations : http://www.eie.gr/NHRF_SummerSchools2016_Palaeography-en.html

Comment faire respecter et rendre accessible à tous le milieu naturel et le patrimoine des territoires deltaïques et embouchures urbanisés ?

Atelier de formation doctorale au Centre d’études alexandrines, Egypte, 22 au 26 mai 2016. 

Les milieux deltaïques urbanisés, au contact entre terre et mer, sont des territoires complexes, marqués par une longue histoire et aujourd’hui en phase de transformation accélérée. Le groupe CIRILI (City, River, Littoral. The extension of transportation infrastructure in delta areas) propose une étude pluridisciplinaire de ces territoires sur la longue durée, sous l’angle des circulations qu’ils connaissent http://cirili.hypotheses.org/299. Il travaille à partir de quatre exemples méditerranéens : les deltas et embouchures du Guadalquivir, du Nil, du Rhône et du Tibre. Une telle recherche a une visée concrète : éclairer par des connaissances scientifiques précises (du milieu naturel et de ses évolutions, du patrimoine archéologique, de l’histoire économique et sociale sur la longue durée, de la société actuelle) les acteurs des politiques territoriales pour qu’ils soient mieux en mesure d’accompagner les transformations sans qu’elles nuisent au milieu, au patrimoine et aux hommes.