Atelier 2015

Le cycle de formation doctorale de RAMSES a été inauguré au MuCEM, en septembre 2015. Coordonné par le Laboratoire Méditerranéen de Sociologie (LAMES – CNRS / Aix-Marseille Université), la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (USR3125 – MMSH) et l’Université de Bari, cet atelier a réuni 17 doctorants et 37 membres du réseau RAMSES et partenaires du MuCEM, sur le thème : « Repenser la Méditerranée. L’apport des sciences sociales ».

Atliers

Thématique de l’atelier

Vieil objet d’étude des historiens – sur quoi a été bâti un modèle de la longue durée et des échelles temporelles – la Méditerranée est un territoire particulièrement pertinent pour réinterroger les disciplines qu’elle a vu naître. À la suite d’Hérodote, les anthropologues, les géographes et les sociologues n’ont cessé d’analyser les mœurs, les espaces et les liens sociaux de ce terrain de connaissances, de cette Terra cognita.

« Penser la Méditerranée », « Méditerranéiser la pensée » comme l’écrit Edgar Morin, c’est ce à quoi s’attachent les chercheurs de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme depuis bientôt 20 ans, avec notamment l’appui du réseau des centres de recherche en sciences humaines sur la Méditerranée (RAMSES).

Qu’apprend-on aujourd’hui à regarder la Méditerranée au prisme des sciences sociales ? Point de contact et de tension, frontière et passage, espace de circulation et entité régionale, la Méditerranée se trouve au centre de nouveaux enjeux. Depuis 2011, les bouleversements politiques majeurs de la rive Sud de la Méditerranée, et leurs conséquences sociales, économiques et juridiques, posent avec encore plus d’acuité dans un contexte de crise la question des conditions, enjeux et modalités de l’analyse des phénomènes sociaux à l’échelle euro-méditerranéenne.

Lien vers le programme
Inauguration 2

Cette semaine de formation intensive a permis de travailler sur trois axes :

  • la comparaison déclinée à différentes échelles temporelles et spatiales (locales, nationales, régionales, internationales) ;
  • la circulation de notions, concepts et catégories d’analyse entre les pays et les disciplines ;
  • la mise en œuvre de protocoles d’enquête et d’outils (y compris numériques, artistiques et audiovisuels) dans la collecte de données inédites.

Les matinées ont été consacrées à la présentation des travaux de thèse, chaque étudiant ayant envoyé préalablement un texte de présentation de 15 000 signes, qui a ensuite été discuté par un chercheur et un doctorant. Les après-midi ont été dédiées au travail collectif dans le cadre d’un atelier pratique. L’objectif était double :

  • mettre les doctorants en situation de dialogue avec des conservateurs du musée pour lancer une réflexion sur les conditions de la transmission de résultats de recherche à un public non académique ;
  • aborder les multiples facettes et rôles du musée en mettant les doctorants en situation tour à tour de « public lambda », de « conservateur », de « chercheur ».

La restitution de ce travail s’est faite sous la forme d’une proposition d’exposition sur un thème de leur choix (en rapport avec les thématiques du réseau RAMSES : mémoires, conflits, échanges, territoires) et à l’appui d’illustrations et d’objets du MUCEM. Le dernier jour de l’atelier doctoral, chaque sous-groupe de doctorants a présenté sa proposition sous la forme d’un diaporama.

Chaque fin de journée, les conférenciers invités ont présenté des productions originales (Dictionnaire de la Méditerranée), des outils inédits (Observatoire sur les données démographiques en Méditerranée ; les ressources du numérique) et des démarches d’enquête conduites à l’échelle euro-méditerranéenne (enquêtes collectes du MUCEM ; recherches sur la constitution de publics dans un musée et la réception des œuvres).

Crédits photographiques pour le billet : © Chloé Chatelin

 

 logoRAMSES - Copie      1. AmidexCMJN      7. IA

amu        cnrs       4.1 Logo-MMSH

Le projet RAMSES a bénéficié d’une aide du gouvernement français, gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d’Avenir A*MIDEX portant la référence n°ANR-11-IDEX-0001-02.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *